L’aéronautique a pesé sur le Cac

L’aéronautique a pesé sur le Cac

mardi 26 octobre 2021Temps de lecture: 7 minutes

La Bourse de Paris a cédé quelques fractions ce lundi tandis que la tendance est hésitante à Wall Street, à peine soutenu par le gain de près de 7% de Tesla (Hertz a commandé 100.000 véhicules au groupe d’Elon Musk dans le cadre de l’électrification de sa flotte).

Le marché est attentiste en ce début de semaine marquée par une vague de publications d’entreprises impliquant les poids lourds de la tech américaine.

La prudence est d’autant plus grande que Snap a perdu un quart de sa valeur en Bourse vendredi en réaction à la publication par le propriétaire de l’application Snapchat de ses comptes du troisième trimestre, qui ont montré à quel point les nouvelles mesures anti-traçage mises en place par Apple pour ses iPhones et iPad avaient affecté les revenus publicitaires de Snap (Facebook, Google et Amazon risquent d’en faire les frais de la même manière, or ces entreprises pèsent très lourd dans la cote mondiale).

En France, ce sont la moitié des valeurs du Cac 40 qui sont sur le gril. Les tensions inflationnistes et la perspective d’un tapering de la Fed, la banque centrale américaine, continuent par ailleurs de hanter les marchés.

Alors que la Banque centrale européenne et la Banque du Japon tiendront leur réunion de politique monétaire jeudi, les banquiers centraux américains garderont le silence cette semaine (après avoir multiplié les prises de parole la semaine dernière), la Fed étant entrée dans sa période de « blackout » avant sa réunion de la semaine prochaine et l’annonce probable d’une réduction des achats d’actifs.

Vendredi, le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a averti que, finalement, les tensions inflationnistes devraient perdurer plus longtemps que prévu en raison des goulets d’étranglement qui persistent sur les chaînes d’approvisionnement.

Il a déclaré que la Fed surveillait « très attentivement » la possibilité d’une spirale prix-salaire qui, si elle survenait, infirmerait le caractère transitoire de l’inflation. Le marché des Fed Funds table sur deux hausses de taux l’an prochain, soit une de plus que prévu par la Fed.

Le Cac 40 finit en repli de 0,31% à 6.712,87 points, dans un faible volume d’échanges de 2,8 milliards d’euros.

Voyages restreints

La nouvelle poussée épidémique en Chine a également pesé sur la tendance. Les autorités chinoises ont décidé, ce lundi, d’imposer un confinement à des dizaines de milliers d’habitants du nord de la Chine et ont demandé aux habitants de Pékin de limiter leurs déplacements, d’éviter les voyages « non « nécessaires » hors de la ville.

De nouvelles restrictions qui ont fait reculer Airbus (-1,55%) et le fabricant de moteurs d’avions Safran (-2,50%) sur le Cac 40.

A l’inverse, meilleure performance de l’indice phare, ArcelorMittal s’est apprécié de plus de 4%, soutenu par la fermeté des cours des métaux.

TotalEnergies a grappillé quelques fractions (+0,27%) alors que les cours du Brent visitent des nouveaux plus hauts de trois ans. L’Arabie saoudite a déclaré à Bloomberg, par la voix du ministre de l’Energie Mohammed ben Salmane, qu’il ne fallait pas considérer comme acquise la flambée des prix du pétrole, que la demande pouvait à nouveau souffrir de la pandémie de Covid-19, confirmant la volonté des pays producteurs d’ouvrir davantage les vannes.

Sur le SRD, le laboratoire vétérinaire Virbac a atteint de nouveaux sommets. Jefferies a relevé son objectif de cours sur le titre du groupe vétérinaire de 405 à 480 euros en maintenant son opinion à « achat ».

Rexel a progressé de plus de 5%. Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation sur le titre du distributeur de matériel électrique de « conserver » à « achat » et son objectif de cours de 19,50 à 22 euros.

En revanche, ADP a perdu de 3,9%. Kempen a dégradé le titre de l’exploitant d’aéroports de « neutre » à « vendre ».

Wall Street dopée par Tesla avant une semaine de résultats

Le Dow Jones et le S&P-500 ont signé de nouveaux records lundi à la Bourse de New York, Wall Street entamant d'un bon pied une semaine riche en résultats, notamment ceux des poids-lourds du secteur technologique.

L'indice Dow Jones a gagné 0,18%, ou 64,13 points, à 35.741,15 points. Le S&P-500, plus large, a pris 21,58 points, soit 0,47%, à 4.566,48 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 136,51 points (0,90%) à 15.226,71 points.

Si le Dow Jones et le S&P-500 ont atteint de nouveaux sommets, la séance a surtout profité au Nasdaq qui, porté notamment par Tesla et PayPal, est lui aussi proche d'un nouveau record.

Tesla (+12,6%) a franchi le cap des 1.000 milliards de capitalisation boursière après la commande de 100.000 de ses voitures par le géant de la location Hertz et une recommandation de Morgan Stanley relevant son objectif de prix à 1.200$ au lieu de 900$ par action.

Le fabricant de voitures électriques de luxe, dont le titre a gagné plus de 28% ce mois-ci, a porté le S&P-500 et le Nasdaq, qui ont aussi été bien aidés par PayPal (+2,7%), dont la décision de renoncer au rachat de Pinterest pour 45 milliards de dollars a été bien accueillie.

Facebook (+1,26%) a aussi terminé en hausse avant la publication de ses résultats trimestriels après la clôture des marchés.

Si les attentes des analystes financiers ont été revues en hausse ces dernières semaines, le marché surveillera de près les résultats des grands noms des hautes technologies américaines cette semaine : outre Facebook, Microsoft et Alphabet doivent publier mardi, Apple et Amazon jeudi.

Palmarès du Cac 40 – séance du jour

Le top 5 du jour des valeurs du Cac 40

Le flop 5 du jour des valeurs du Cac 40

 

Point sur les matières premières principales

 

L’analyse technique du jour par DT Expert

Depuis le début de l'année, le titre Sanofi évoluait dans une dynamique haussière pour atteindre ses plus-hauts annuels au mois d'août à 91,15€ avant une vague de correction. Les cours sont venus rebondir à plusieurs reprises sur le support à 80,90€. Le dernier rebond en date a entraîné une forte vague de hausse dans laquelle nous nous trouvons actuellement. Le titre venant de repasser au-dessus de ses moyennes mobiles 20 et 50 et le RSI qui évolue au-delà des 50 nous confortent dans notre scénario haussier. Nous anticipons une continuation de la hausse en direction des 87,25€ correspondant aux 61,8 du retracement de Fibonacci avant les 91,15€ correspondant aux plus-hauts annuels.

Scénario alternatif : la franche cassure du point pivot et overlap à 84,50€ conduirait à un retour sur le support à 80,90€.

Sélection d’un turbo Call et d’un turbo Put pour jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent

Voici notre sélection de turbos de la gamme Vontobel pour ceux qui souhaitent jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent sélectionné :

Bonne journée, bons trades et à la séance prochaine pour la suite de nos aventures…

AVERTISSEMENT

Les commentaires et analyses figurant dans ce document reflètent l’opinion de DT Expert à un instant donné et sont susceptibles de changer à tout moment. Ils ne sauraient cependant constituer un engagement ou une garantie de la part de DT Expert. Les usagers reconnaissent et acceptent que par leur nature même, tout investissement dans des valeurs mobilières revêt un caractère aléatoire et qu’en conséquence, tout investissement de cette nature constitue un investissement à risque dont la responsabilité revient exclusivement à l’usager. Il est précisé que les performances passées d’un produit financier ne préjugent en aucune manière de leurs performances futures. Les turbos, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations, voire de perdre toute leur valeur. Il est recommandé à toute personne non avertie des spécificités de ces produits de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter. Copyright 2021 – DT Expert ©

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L’ÉCHÉANCE, émis par Vontobel Financial Products GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant une garantie du paiement des sommes dues par l’émetteur au titre du produit donnée par Vontobel Holding AG. Le produit est soumis au risque de défaut de paiement, de faillite ainsi que de mise en résolution de Vontobel Financial Products GmbH et Vontobel Holding AG. 

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le prospectus de base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le prospectus de base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans les instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le prospectus de base, tout supplément au prospectus de base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations contiennent une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ces produits présentant un risque de perte totale du montant investi à tout moment. 

Risque de marché : ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportant pas de protection du capital. 

Risque de désactivation :  pour les Turbos uniquement, si le cours du sous-jacent atteint la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit sera automatiquement désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement. 

Effet de levier : ces produits peuvent intégrer un effet de levier, qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas. 

Risque de crédit : en acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

06/12/2021 16:42:54

 

Écrire un commentaire

 

  

 

  

 

* Tous les champs imposés doivent être remplis