Les craintes inflationnistes de retour

Les craintes inflationnistes de retour

mardi 12 octobre 2021Temps de lecture: 7 minutes

La poussée de fièvre sur les prix des matières premières, à commencer par le pétrole, a encore pesé sur le moral des investisseurs. Le Cac 40 a débuté la semaine en hausse timide de 0,16%, à 6.570,54 points, dans un volume de transactions de près de 3 milliards d’euros.

Outre-Atlantique, où seuls les marchés d’actions étaient ouverts – le marché obligataire était fermé en raison de Columbus Day – le trio majeur évoluait dans un rouge léger.

Le Brent de la mer du Nord évolue aux alentours de 84 dollars le baril à Londres, soit un pic de trois ans, tandis qu’à New York, la référence WTI a brièvement franchi la barre des 82 dollars pour la première fois depuis novembre 2014.

En Chine, les contrats à terme sur le charbon ont atteint un record. Cette dernière hausse est alimentée par les événements climatiques, en particulier les inondations consécutives à des pluies torrentielles. Si cela profite aux valeurs liées aux commodities comme TotalEnergies (+2,01%) ou Eramet (+9,05%), ces mouvements plombent le marché dans son ensemble.

Premiers résultats trimestriels

Outre le risque inflationniste, la reprise inégale entre les pays et les pénuries, notamment de semi-conducteurs, incitent à la prudence. Celle-ci est renforcée par l’attente de la publication, ces prochains jours, des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, en Chine, en Allemagne et en France.

La semaine sera également émaillée par les résultats d’entreprises pour le troisième trimestre. En France, le géant du luxe LVMH ouvrira le bal mardi soir.

Le consensus FactSet anticipe des facturations d’un peu plus de 15 milliards d’euros sur la séquence juillet-septembre, contre près de 12 milliards un an plus tôt, soit une augmentation de 25%, portée par l’acquisition du joaillier américain Tiffany et une croissance interne toujours soutenue. Jeudi, Publicis sera à la manœuvre.

Aux Etats-Unis, les grandes banques (JPMorgan Chase, Bank of America, Citigroup, Morgan Stanley et Wells Fargo) seront sur le gril, tout comme le gestionnaire d’actifs BlackRock. Selon les analystes, les profits des banques de l’indice S&P 500 devraient avoir progressé d’environ 20% sur un an durant l’été, tout en accusant un repli de 20% en données séquentielles.

Dans l’ensemble, les résultats des entreprises des sociétés du S&P 500 sont attendus en hausse de 27,6% sur un an au troisième trimestre, d’après FactSet.

CGG plébiscité

Serpent de mer, le rapprochement Carrefour-Auchan fait encore parler de lui. Le géant de la distribution coté en Bourse (-2,9%) a rejeté une offre publique d'échange (OPE) de son concurrent Auchan formulée au prix de 21,5 euros par action Carrefour, soit 16,5 milliards d’euros pour 100% du capital, dont plus de 50% en numéraire et 30% en actions Auchan.

En dehors de l’indice phare, CGG a flambé de 17,63%. Dopé par la hausse des cours du pétrole, le chiffre d'affaires du groupe de services pétroliers a bondi de 72% entre le deuxième et le troisième trimestre, à 270 millions de dollars (233 millions d'euros). Sur un an, les facturations sont en hausse de 35%.

Wall Street cède du terrain avant le début des trimestriels

La Bourse de New York a fini en baisse lundi au terme d'une séance en dents de scie où l'inquiétude des investisseurs l'a finalement emporté avant le coup d'envoi de la saison des résultats du troisième trimestre.

L'indice Dow Jones a cédé -0,72%, ou 250,19 points, à 34 496,06 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 30,22 points, soit -0,69%, à 4 361,12 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 93,34 points (-0,64%) à 14 486,20 points.

Les perturbations de la chaîne mondiale d'approvisionnement et la flambée des prix de l'énergie alimentent la nervosité des marchés avant les premières publications de résultats, qui débuteront mercredi avec la banque JP Morgan, dont l'action a perdu 2,1%.

Les indices sectoriels S&P des banques et de l'énergie ont notamment reculé.

Les marchés obligataires étaient fermés lundi pour le Columbus Day, jour férié aux Etats-Unis.

Aux valeurs particulières, Southwest Airlines a abandonné 4,17% en réaction à la publication de données du site spécialisé flightaware.com qui montrent que la compagnie aérienne a réduit d'au moins 30% ses vols dimanche pour le deuxième jour consécutif, ce qu'elle a expliqué par une météo défavorable et des problèmes de trafic aérien en Floride.

Plus forte baisse du S&P, le spécialiste des services de transaction pour les entreprises Global Payments a reculé de près de 5%. Son directeur général, Jeff Sloan, a déclaré dans une interview qu'il serait de nouveau ouvert à une grande acquisition, deux ans après le rachat de son concurrent TSYS pour 21,5 milliards de dollars.

 

Palmarès du Cac 40 – séance du jour

Le top 5 du jour des valeurs du Cac 40

Le flop 5 du jour des valeurs du Cac 40

 

Point sur les matières premières principales

 

L’analyse technique du jour par DT Expert

Après une chute historique qui l’a mené vers les 16 dollars en avril 2020, le baril de Brent a initié un rebond majeur qui lui a permis de revenir au-dessus de l’overlap clé des 45 dollars (niveau correspondant également à un gap majeur). Au regard de l’intensité dudit rebond, on peut désormais viser les prochains objectifs de projection sur les 100 dollars le baril, voire jusqu’aux 126 dollars en extension. Scénario valide tant que le nouveau point pivot des 71 dollars ne sera pas enfoncé, et à valider au-dessus du seuil des 86 dollars.

Scénario alternatif : sous les 71 dollars, une correction plus ample sera attendue, et on visera d’abord les 63 puis le support des 53,5 dollars (38,2% de retracement de Fibonacci).

Sélection d’un turbo Call et d’un turbo Put pour jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent

Voici notre sélection de turbos de la gamme Vontobel pour ceux qui souhaitent jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent sélectionné :

Bonne journée, bons trades et à la séance prochaine pour la suite de nos aventures…

 

AVERTISSEMENT

Les commentaires et analyses figurant dans ce document reflètent l’opinion de DT Expert à un instant donné et sont susceptibles de changer à tout moment. Ils ne sauraient cependant constituer un engagement ou une garantie de la part de DT Expert. Les usagers reconnaissent et acceptent que par leur nature même, tout investissement dans des valeurs mobilières revêt un caractère aléatoire et qu’en conséquence, tout investissement de cette nature constitue un investissement à risque dont la responsabilité revient exclusivement à l’usager. Il est précisé que les performances passées d’un produit financier ne préjugent en aucune manière de leurs performances futures. Les turbos, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations, voire de perdre toute leur valeur. Il est recommandé à toute personne non avertie des spécificités de ces produits de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter. Copyright 2021 – DT Expert ©

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L’ÉCHÉANCE, émis par Vontobel Financial Products GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant une garantie du paiement des sommes dues par l’émetteur au titre du produit donnée par Vontobel Holding AG. Le produit est soumis au risque de défaut de paiement, de faillite ainsi que de mise en résolution de Vontobel Financial Products GmbH et Vontobel Holding AG. 

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le prospectus de base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le prospectus de base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans les instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le prospectus de base, tout supplément au prospectus de base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations contiennent une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ces produits présentant un risque de perte totale du montant investi à tout moment. 

Risque de marché : ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportant pas de protection du capital. 

Risque de désactivation :  pour les Turbos uniquement, si le cours du sous-jacent atteint la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit sera automatiquement désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement. 

Effet de levier : ces produits peuvent intégrer un effet de levier, qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas. 

Risque de crédit : en acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

06/12/2021 16:44:51

 

Écrire un commentaire

 

  

 

  

 

* Tous les champs imposés doivent être remplis