Sous la pression des prix de l’énergie et des prévisions du FMI

Sous la pression des prix de l’énergie et des prévisions du FMI

mercredi 13 octobre 2021Temps de lecture: 7 minutes

La Bourse de Paris a clairement manqué d’énergie. Au lendemain d’une petite hausse de 0,16%, le Cac 40 a lâché 0,34%, à 6.548,11 points, dans un volume de transactions de 3 milliards d’euros.

Le sentiment reste plombé par le niveau élevé des prix de l’énergie, en particulier du gaz naturel, du pétrole ou du charbon. Les inondations en Chine ont provoqué la fermeture de dizaines de mines de charbon dans le nord, alors que celui-ci assure 60% de la production électrique du pays.

Selon l’agence Chine nouvelle, la province habituellement sèche du Shanxi, au nord-est, a connu en l’espace de cinq jours la semaine dernière des précipitations trois fois supérieures à la normale pour un mois d’octobre.

Quelles prévisions pour le quatrième trimestre ?

« Les marchés sont clairement préoccupés par l’inflation et la crainte principale porte sur la hausse des prix du pétrole et ses conséquences sur les résultats [des entreprises] et la croissance », résume Marija Veitmane, stratégiste sénior chez State Street Global Markets.

Ces préoccupations ne vont pas disparaître à court terme. Pour Rebecca Felton, stratégiste marché sénior chez RiverFront Investment Group, les résultats des entreprises au troisième trimestre seront « très, très solides [...] Mais ce sont les prévisions pour le quatrième trimestre qui rendent les investisseurs nerveux. »

Selon les données de Refinitiv en date de vendredi, les profits des sociétés du S&P 500 devraient progresser de 29,6% sur un an au troisième trimestre.

Parmi les autres rendez-vous attendus par les marchés, on peut signaler l’inflation américaine et les minutes de la Réserve fédérale mercredi, mais aussi les ventes au détail aux Etats-Unis vendredi. Ils pourraient donner des indices sur le calendrier du tapering de la Fed.

Le FMI inquiet pour les pays émergents

Ce n’est pas du côté de l’indice Zew allemand, au plus bas depuis le début de la pandémie, ni du Fonds monétaire international (FMI) que les investisseurs ont pu trouver du réconfort.

Selon les nouvelles projections de l’institution, le taux de la croissance mondiale devrait être de 5,9% cette année, contre 6% espéré en juillet, puis de 4,9% en 2022. La propagation du variant Delta dans les pays émergents assombrit les perspectives en plus de perturber les chaînes d’approvisionnement.

Sur le front des valeurs, le titre EDF s’est adjugé 2,81%. La France compte se doter de réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets au cours de la décennie, a annoncé le président Emmanuel Macron lors de la présentation du plan « France 2030 ». Ils sont l’une des dix priorités du plan d’investissement de 30 milliards d’euros sur cinq ans.

Parmi les recommandations des analystes, Oddo BHF est passé de « neutre » à « surperformance » sur Interparfums (+9,74%), Bernstein a relevé son opinion de « pondération en ligne » à « surperformance » sur Sodexo (+1,89%) et Berenberg a relevé son objectif de cours sur Veolia Environnement (+1,06%) de 30 à 35 euros.

Wall Street finit en baisse sur fond de prudence avant les résultats

La Bourse de New York a fini en baisse mardi, alors que les investisseurs ont privilégié la prudence avant le début des publications des résultats trimestriels, tandis que les gains de Tesla ont contribué à soutenir le marché.

L'indice Dow Jones a cédé 0,34%, ou 117,72 points, à 34.378,34 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 10,54 points, soit 0,24%, à 4.350,65 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 20,28 points (0,14%) à 14.465,93 points.

La publication, attendue mercredi, du compte-rendu de la réunion de septembre de la Réserve fédérale américaine (Fed) a aussi alimenté l'incertitude, les investisseurs attendant des signes sur le calendrier du début du resserrement des mesures de soutien de la banque centrale.

Une première vague de résultats trimestriels est attendue cette, avec plusieurs grandes banques, dont JP Morgan Chase mercredi. L'indice bancaire du S&P-500 a affiché un léger recul au cours de la séance.

Parmi les onze secteurs majeurs du S&P-500, six ont terminé dans le rouge, au premier rang desquels les services de communication.

Si les analystes s'attendent à une solide croissance des bénéfices des entreprises américaines au troisième trimestre, les investisseurs s'inquiètent de l'impact des problèmes sur les chaînes d'approvisionnement et de la hausse des coûts, alors même que les entreprises se relèvent de la crise sanitaire du coronavirus.

« Le marché se trouve en ce moment dans un creux, et la raison est que les investisseurs attendent le défilé des résultats », a commenté Peter Cardillo, économiste en chef chez Spartan Capital Securities, à New York.

« Il y aura une certaine érosion des revenus, mais (...) rien de préjudiciable », a-t-il dit, prévenant que « le marché reste prudent et, si les résultats venaient à décevoir, nous pourrions vendre davantage ».

Côté valeurs, Tesla a progressé de 1,7% après la publication de données indiquant que le constructeur automobile a vendu en septembre 56.006 véhicules produits en Chine, un record depuis qu'il a commencé à fabriquer des véhicules à Shanghai en 2019.

Autre titre dans le vert, American Airlines, qui a dit mardi s'attendre à une perte moins importante que prévu au troisième trimestre et à une amélioration de sa situation d'ici la fin de l'année.

MGM Resorts a bondi de 9,6% après que Credit Suisse a relevé sa recommandation à « surperformance » contre « neutre ».

 

Palmarès du Cac 40 – séance du jour

Le top 5 du jour des valeurs du Cac 40

Le flop 5 du jour des valeurs du Cac 40

 

Point sur les matières premières principales

 

L’analyse technique du jour par DT Expert

En août 2020, l’once d’or a entamé une correction majeure qui a pris la tournure d’un flag plus important que prévu initialement. Si on a pu croire à un retour des velléités haussières à diverses reprises, la semaine du 7 juin meurtrière est venue tout remettre en question, et maintient l’once d’or dans une zone grise. Cette nouvelle semaine légèrement positive n’apporte rien de neuf au débat. Aussi, au-dessus des 1.840 dollars on visera d’abord les 1.985 dollars en amont d’une accélération vers les 2.135 dollars. Sous le point pivot des 1.675 dollars en revanche, on craindra un retour sur la fameuse borne de polarité située autour des 1.540 dollars.

Scénario alternatif : sous le point pivot des 1.675 dollars en revanche, on craindra un retour sur la fameuse borne de polarité située autour des 1.540 dollars.

Sélection d’un turbo Call et d’un turbo Put pour jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent

Voici notre sélection de turbos de la gamme Vontobel pour ceux qui souhaitent jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent sélectionné :

Bonne journée, bons trades et à la séance prochaine pour la suite de nos aventures…

 

AVERTISSEMENT

Les commentaires et analyses figurant dans ce document reflètent l’opinion de DT Expert à un instant donné et sont susceptibles de changer à tout moment. Ils ne sauraient cependant constituer un engagement ou une garantie de la part de DT Expert. Les usagers reconnaissent et acceptent que par leur nature même, tout investissement dans des valeurs mobilières revêt un caractère aléatoire et qu’en conséquence, tout investissement de cette nature constitue un investissement à risque dont la responsabilité revient exclusivement à l’usager. Il est précisé que les performances passées d’un produit financier ne préjugent en aucune manière de leurs performances futures. Les turbos, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations, voire de perdre toute leur valeur. Il est recommandé à toute personne non avertie des spécificités de ces produits de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter. Copyright 2021 – DT Expert ©

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L’ÉCHÉANCE, émis par Vontobel Financial Products GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant une garantie du paiement des sommes dues par l’émetteur au titre du produit donnée par Vontobel Holding AG. Le produit est soumis au risque de défaut de paiement, de faillite ainsi que de mise en résolution de Vontobel Financial Products GmbH et Vontobel Holding AG. 

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le prospectus de base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le prospectus de base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans les instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le prospectus de base, tout supplément au prospectus de base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations contiennent une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ces produits présentant un risque de perte totale du montant investi à tout moment. 

Risque de marché : ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportant pas de protection du capital. 

Risque de désactivation :  pour les Turbos uniquement, si le cours du sous-jacent atteint la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit sera automatiquement désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement. 

Effet de levier : ces produits peuvent intégrer un effet de levier, qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas. 

Risque de crédit : en acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

28/10/2021 09:15:18

 

Écrire un commentaire

 

  

 

  

 

* Tous les champs imposés doivent être remplis