Un marché définitivement solide

Un marché définitivement solide

jeudi 29 juillet 2021Temps de lecture: 7 minutes

La Bourse de Paris a trouvé à se relancer, hier, au point de parvenir à reprendre le seuil des 6.600 points, abandonné le 29 juin. Le Cac 40 clôture sur un gain de 1,18%, à 6.609,31 points, dans un volume d’échanges très faible de 2,7 milliards d’euros.

Sur le Vieux Continent, les bons résultats trimestriels dans les secteurs de la technologie, du luxe et de l’automobile ont permis de reléguer au second plan les craintes concernant l’inflation [les pénuries provoquant une augmentation des coûts] et la croissance.

« Les investisseurs semblent être tiraillés entre les risques divergents d’un ralentissement de l’économie mondiale, dû à l’augmentation des infections [au coronavirus], et celui d’une hausse des prix », résume Michael Hewson, chef analyste marché chez CMC Markets.

Renault tiré par Nissan

Capgemini a gagné 3,8%. Le géant des services numériques a relevé ses objectifs financiers pour 2021, portée par un premier semestre solide et de « très bonnes » perspectives pour la seconde partie de l’année. Le groupe vise une croissance à taux de change constants comprise entre 12% et 13%, au lieu de 7% et 9% précédemment et table sur une marge opérationnelle comprise entre 12,5% et 12,7%, au lieu de 12,2% et 12,4%.

Kering s’est apprécié de près de 4%. Le groupe de luxe a annoncé un quasi-doublement de ses ventes au deuxième trimestre grâce à l’assouplissement des restrictions sanitaires et à la bonne dynamique de sa marque phare Gucci. Première capitalisation de la Bourse de Paris et principal soutien du Cac 40, LVMH, qui a dépassé les attentes avant-hier, a progressé de 2,8%. Hermès a atteint des nouveaux records.

Meilleure performance du Cac 40, Renault finit sur un gain de 4,5%. Son partenaire Nissan Motor a renoué avec les bénéfices au premier trimestre 2021-2022 et relevé sa prévision de résultat opérationnel pour l’ensemble de l’exercice. La marque au losange a indiqué que la contribution du groupe japonais à ses résultats du deuxième trimestre avait été positive de 173 millions d’euros.

En dehors du Cac 40, Eurazeo a progressé de 5% et signe un record. La société d’investissement a fait état d’une progression de 18% de son actif net réévalué (ANR) par action au premier semestre par rapport à fin décembre 2020 et de 42% sur un an, grâce à la forte progression de la valeur des actifs.

Enfin, Akka Technologies a doublé de valeur (+91%). Adecco a annoncé une offre de rachat au prix de 49 euros par action. Le groupe suisse compte fusionner Akka avec sa filiale Modis afin de créer le numéro deux mondial de la R&D en ingénierie. Le prix proposé représente une prime de 99,1% par rapport au dernier de clôture de 24,60 euros avant suspension de cotation.

La Fed devait se montrer patiente

Le marché attendait, dans la soirée de mercredi, le verdict monétaire de la Réserve fédérale américaine.

La Fed a publié son communiqué de politique monétaire à 20 heures, trente minutes avant la traditionnelle conférence de presse de Jerome Powell. Les observateurs tablaient sur un maintien du taux des Fed funds dans une fourchette de 0% à 0,25% et n’attendaient pas d’annonce concernant le programme d’achats d’actifs.

Jerome Powell devait répéter que l’économie américaine est encore loin des objectifs de la banque centrale en termes d’emploi et d’inflation, d’autant que le variant Delta constitue un motif supplémentaire pour ne pas retirer le soutien à l’économie trop rapidement.

Wall Street finit en ordre dispersé après le communiqué de la Fed

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq ayant progressé mais le S&P-500 parvenant à effacer seulement une partie de ses pertes initiales après que la Fed a déclaré que le rétablissement de l’économie restait sur la bonne voie malgré la résurgence de l’épidémie de coronavirus.

L’indice Dow Jones a cédé 0,36%, ou 127,59 points, à 34.930,93 points. Le S&P 500, plus large, a perdu 0,82 point, soit 0,02%, à 4.400,64 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 102,01 points (0,70%) à 14.762,58 points.

Dans son communiqué publié à l’issue de deux jours de réunion, la Fed a de nouveau souligné que la hausse de l’inflation actuelle était la conséquence de facteurs transitoires. Elle a laissé inchangés sa politique monétaire et ses programmes d’achats d’obligations.

Jerome Powell, le patron de la banque centrale, a déclaré lors d’une conférence de presse que le marché du travail aux Etats-Unis avait encore du chemin à parcourir avant que l’heure soit venue pour la Fed de resserrer ses mesures de soutien à l’économie.

Le fait que les responsables de la Fed « ne soient pas près de relever les taux d’intérêt apparaît probablement comme la chose la plus positive pour le marché », a commenté Alan Lancz, président d’une firme de conseil en investissement basée à Toledo dans l’Ohio.

Côté valeurs, Alphabet, maison-mère de Google, s’est établi à un pic inédit, contribuant à la performance du Nasdaq, au lendemain de la publication d’un chiffre d’affaires et d’un bénéfice trimestriels records.

Apple a en revanche pesé sur le marché, reculant de 1,2% après avoir annoncé mardi qu’il anticipait un ralentissement de la croissance de ses revenus.

En dépit de la publication de résultats supérieurs aux attentes de Wall Street, Microsoft a terminé légèrement en baisse.

Palmarès du Cac 40 – séance du jour

Le top 5 du jour des valeurs du Cac 40

Le flop 5 du jour des valeurs du Cac 40

 

Point sur les matières premières principales

 

L’analyse technique du jour par DT Expert

Après avoir été l’indice le plus performant en 2020, le Nasdaq est en train de rattraper son retard sur 2021 et semble s’affranchir de la menace d’une potentielle divergence baissière sur le RSI. Dans un contexte marqué par les très solides résultats des GAFAM supérieurs aux attentes, les perspectives demeurent haussières sur l’indice.

Tant que le point pivot des 12.200 points tiendra, et sans écarter un léger repli intermédiaire limité par le seuil des 14.100 points, on continuera de privilégier une hausse en direction des prochains objectifs de projection situés sur les 16.525, puis les 18.885 points en extension.

Scénario alternatif : si le point pivot des 12.200 points venait à céder, cela conduirait à un test du support en overlap des 9.700 initialement.

Sélection d’un turbo Call et d’un turbo Put pour jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent

Voici notre sélection de turbos de la gamme Vontobel pour ceux qui souhaitent jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent sélectionné :

Bonne journée, bons trades et à la séance prochaine pour la suite de nos aventures…

 

AVERTISSEMENT

Les commentaires et analyses figurant dans ce document reflètent l’opinion de DT Expert à un instant donné et sont susceptibles de changer à tout moment. Ils ne sauraient cependant constituer un engagement ou une garantie de la part de DT Expert. Les usagers reconnaissent et acceptent que par leur nature même, tout investissement dans des valeurs mobilières revêt un caractère aléatoire et qu’en conséquence, tout investissement de cette nature constitue un investissement à risque dont la responsabilité revient exclusivement à l’usager. Il est précisé que les performances passées d’un produit financier ne préjugent en aucune manière de leurs performances futures. Les turbos, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations, voire de perdre toute leur valeur. Il est recommandé à toute personne non avertie des spécificités de ces produits de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter. Copyright 2021 – DT Expert ©

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L’ÉCHÉANCE, émis par Vontobel Financial Products GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant une garantie du paiement des sommes dues par l’émetteur au titre du produit donnée par Vontobel Holding AG. Le produit est soumis au risque de défaut de paiement, de faillite ainsi que de mise en résolution de Vontobel Financial Products GmbH et Vontobel Holding AG. 

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le prospectus de base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le prospectus de base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans les instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le prospectus de base, tout supplément au prospectus de base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations contiennent une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ces produits présentant un risque de perte totale du montant investi à tout moment. 

Risque de marché : ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportant pas de protection du capital. 

Risque de désactivation :  pour les Turbos uniquement, si le cours du sous-jacent atteint la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit sera automatiquement désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement. 

Effet de levier : ces produits peuvent intégrer un effet de levier, qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas. 

Risque de crédit : en acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

25/01/2022 15:43:38

 

Écrire un commentaire

 

  

 

  

 

* Tous les champs imposés doivent être remplis