Une séance sans grande envergure

Une séance sans grande envergure

mardi 14 septembre 2021Temps de lecture: 7 minutes

Plus de deux semaines après le passage de la tempête Ida, qui a balayé le littoral de la Louisiane avant de remonter à New York, les craintes que les installations pétrolières du Golfe du Mexique ne soient durablement perturbées ont fait bondir les cours de l’or noir.

Le baril de WTI est repassé au-dessus des 70 dollars, tandis que celui de brent de la mer du Nord a flirté avec les 74 dollars. Les dégâts causés par Ida constituent un « choc haussier inhabituel », avec un impact potentiel « unique » de baisse d’environ 30 millions de baril des stocks, estimait Goldman Sachs dans une note datée du 9 septembre.

A Paris, le titre TotalEnergies en a profité pour s’adjuger 3,06%. Le groupe parapétrolier TechnipFMC a grimpé de 6,89%, le fabricant de tubes sans soudures Vallourec de 3,49% et le parapétrolier Maurel&Prom de 5,26%.

Cap sur l’inflation américaine mardi

Également fortement pondérées dans l’indice, les banques BNP Paribas et Crédit Agricole ont progressé de 2,27% et 1,29% respectivement. Mais les valeurs du luxe ont, elles, vu rouge, pesant sur le Cac 40 en fin de journée. A la clôture, l’indice parisien, qui avait franchi les 6.700 points en séance, finit sous ce seuil, à 6.673,96 points, en petite hausse de 0,2%.

Ce lundi, l’économie a été mise de côté. Elle va rapidement revenir sur le devant de la scène. La semaine sera riche en indicateurs clés, avec les ventes au détail en Chine et aux Etats-Unis, la production industrielle chinoise et surtout l’inflation américaine.

Cette dernière sera dévoilée mardi. Si accalmie de l’envolée des prix à la consommation il y a, elle sera très légère. Le consensus table en effet sur une hausse de 5,3% sur un an de l’inflation en août, après 5,4% en juillet. L’indicateur sera suivi de près par les membres de la Réserve fédérale américaine, qui doivent se réunir la semaine prochaine.

Pour Patrick Harker, le président de l’antenne de Philadelphie, il est souhaitable d’engager le processus de réduction des achats de titres d’ici la fin de l’année au cas où l’inflation s’avérerait persistante, d’autant que « les marchés fonctionnent correctement », a-t-il déclaré au quotidien Nikkei.

Sanction pour Valneva

Parmi les autres valeurs, Dassault Aviation a pris 1,32%. La ministre française des Armées, Florence Parly, s’est félicitée dimanche de l’intention d’Athènes d’acquérir 6 Rafale supplémentaires, après une première commande en janvier de 18 appareils (12 d’occasion, 6 neufs). Un premier appareil a été livré en juillet. Il devrait voler dans le ciel grec avant la fin de l’année.

Soutenu par une recommandation de HSBC, passé de « conserver » à « achat », Getlink a pris 2,52%. Le broker a également relevé son cours cible de 14,80 à 15,25 euros.

Enfin, Valneva a décroché de 41,57%. La biotech a reçu un avis de résiliation du gouvernement britannique de l’accord de fourniture de son candidat-vaccin contre le Covid-19, VLA2001. Ce contrat prévoyait la fourniture de 100 millions de doses de vaccin par Valneva en 2021 et 2022, avec une option pour 90 millions de doses supplémentaires d’ici à 2025. Valneva avait chiffré la valeur totale jusqu’à 1,4 milliard d’euros.

Wall Street termine en ordre dispersé

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé lundi après s’être efforcée d’effacer une partie des pertes accumulées la semaine dernière, le Dow Jones terminant en hausse, le S&P presque inchangé et le Nasdaq en petite baisse.

L’indice Dow Jones a gagné 0,76%, ou 261,91 points, à 34.869,63 points. Le S&P 500, plus large, a gagné 10,15 points, soit 0,23%, à 4 468,73.468,75 points. Le Nasdaq Composite a cédé de son côté de 9,91 points (-0,07%) à 15.105,58 points.

Les investisseurs ont favorisé les valeurs aux meilleures perspectives de croissance, anticipant des hausses de taxes et une nouvelle accélération de l’inflation.

« Il y a eu un bon rally en début de journée, mais ça s’est calmé », a constaté Oliver Pursche, vice-président de Wealthspire Advisors. « Septembre a toujours été cahoteux et c’est ce que nous avons vu la semaine dernière », a-t-il pouruivi.

Les investisseurs ne perdent pas de vue l’adoption probable du budget présenté par la présidence Biden et redoutent que son montant, 3.500 milliards de dollars, se traduise par une hausse de l’impôt sur les sociétés, qui passerait de 21% à 26,5%.

Les chiffres mensuels des prix à la consommation attendus mardi pourraient par ailleurs raviver les doutes sur l’attitude de la Fed à huit jours de ses décisions de politique monétaire.

Aux valeurs, Moderna, a chuté -6,60% à 419,72 dollars et Pfizer, a perdu -2,22% à 44,58 dollars après que des spécialistes ont avancé que l’administration de rappels ne serait pas indispensable pour l’ensemble de la population.

Sur le marché du pétrole, le WTI s’établissait à $70,6400(+1,33%) et le brent à $73,64 (+1,01%).

Le dollar évoluait en hausse de 0,06% face à un panier de devises quelques minutes après la clôture de Wall Street, tandis que l’euro s’établissait à 1,1808 dollar (-0,05%).

Sur le marché obligataire, le papier à dix ans [US10YT=RR] a cédé 1,7 point de base pour s’établir à 1,3242%. Son homologue à cinq ans [US10YT=RR], a reculé de -1,1 point de base à 0,8047%.

 

Palmarès du Cac 40 – séance du jour

Le top 5 du jour des valeurs du Cac 40

Le flop 5 du jour des valeurs du Cac 40

 

Point sur les matières premières principales

 

L’analyse technique du jour par DT Expert

Depuis le point haut de mars 2021, le titre Renault est dans une tendance baissière qui semble avoir trouvé un support à 29,08€ après avoir effectué un second rebond à ce niveau. Le cours de l’action est actuellement au plus bas annuel. De plus, le rebond sur la zone support coïncide avec un rebond du RSI sur la zone de survente à 30%. Tant que notre point pivot des 29,08€ ne sera pas nettement enfoncé, nous privilégierons donc une reprise à la hausse avec poursuite du rebond entamé, avec comme objectif principal la projection à 31,71€ en amont des 34,50€.

Scénario alternatif : la franche cassure du point pivot des 29,08€ conduirait à une baisse en direction des 27,06€.

Sélection d’un turbo Call et d’un turbo Put pour jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent

Voici notre sélection de Warrant de la gamme Vontobel pour ceux qui souhaitent jouer la hausse ou la baisse du sous-jacent sélectionné :

Bonne journée, bons trades et à la séance prochaine pour la suite de nos aventures…

 

 

AVERTISSEMENT

Les commentaires et analyses figurant dans ce document reflètent l’opinion de DT Expert à un instant donné et sont susceptibles de changer à tout moment. Ils ne sauraient cependant constituer un engagement ou une garantie de la part de DT Expert. Les usagers reconnaissent et acceptent que par leur nature même, tout investissement dans des valeurs mobilières revêt un caractère aléatoire et qu’en conséquence, tout investissement de cette nature constitue un investissement à risque dont la responsabilité revient exclusivement à l’usager. Il est précisé que les performances passées d’un produit financier ne préjugent en aucune manière de leurs performances futures. Les turbos, de par leur nature optionnelle, sont susceptibles de connaître de fortes fluctuations, voire de perdre toute leur valeur. Il est recommandé à toute personne non avertie des spécificités de ces produits de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter. Copyright 2021 – DT Expert ©

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL EN COURS DE VIE ET À L’ÉCHÉANCE, émis par Vontobel Financial Products GmbH, véhicule d’émission dédié de droit allemand offrant une garantie du paiement des sommes dues par l’émetteur au titre du produit donnée par Vontobel Holding AG. Le produit est soumis au risque de défaut de paiement, de faillite ainsi que de mise en résolution de Vontobel Financial Products GmbH et Vontobel Holding AG. 

Renseignements importants 

Ce document n’est ni un conseil en placement ni une recommandation de placement ou de stratégie de nature financière, comptable, juridique ou autre ou une stratégie d’investissement, mais une publicité. Des informations complètes sur les instruments financiers, y compris les risques, sont décrites dans le prospectus de base respectif, ainsi que tout supplément éventuel, et dans les Conditions Définitives (« Final Terms ») respectives. Le prospectus de base et les Conditions Définitives constituent les seuls documents de vente contraignants pour les instruments financiers. Il est recommandé aux investisseurs potentiels de lire attentivement ces documents avant de prendre toute décision d’investissement afin de bien comprendre les risques et les avantages potentiels d’un investissement dans les instruments financiers. Les investisseurs peuvent télécharger ces documents et le document d’information clé (KID) sur le site internet de l’émetteur, Vontobel Financial Products GmbH, Bockenheimer Landstrasse 24, 60323 Frankfurt am Main, Allemagne, à l’adresse https://prospectus.vontobel.com. En outre, le prospectus de base, tout supplément au prospectus de base et les Conditions Définitives sont disponibles gratuitement auprès de l’émetteur. L’approbation du prospectus par l’autorité compétente ne doit pas être considérée comme un avis favorable sur les instruments financiers offerts ou admis à la négociation sur un marché réglementé. Les instruments financiers ne sont pas des produits simples et peuvent être difficiles à comprendre. Ces informations contiennent une indication des performances passées. Le rendement passé n’est pas un indicateur fiable des résultats futurs.

Les produits s’adressent à des investisseurs spécialistes de ces produits et ne devraient être achetés que par des investisseurs disposant de connaissances spécifiques. Les facteurs de risques tels que décrits ci-dessous représentent les principaux facteurs de risques. 

Risque de perte du capital : ces produits présentant un risque de perte totale du montant investi à tout moment. 

Risque de marché : ces produits peuvent connaître à tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à la perte totale du montant investi. Les produits ne comportant pas de protection du capital. 

Risque de désactivation :  pour les Turbos uniquement, si le cours du sous-jacent atteint la barrière désactivante/prix d’exercice, le produit sera automatiquement désactivé et perd l’intégralité de sa valeur. Plus vous choisissez un Turbo dont la barrière désactivante est proche du cours actuel du sous-jacent, plus son prix est réduit et l’effet de levier important, et plus le risque de désactivation est élevé. Et inversement. 

Effet de levier : ces produits peuvent intégrer un effet de levier, qui amplifie les mouvements de cours du sous-jacent de référence, à la hausse comme à la baisse, ce qui peut avoir un effet favorable ou défavorable sur la valeur du produit, suivant les cas. 

Risque de crédit : en acquérant ces produits, l’investisseur prend un risque de crédit sur l’émetteur et sur son garant éventuel.

24/09/2021 22:34:38

 

Écrire un commentaire

 

  

 

  

 

* Tous les champs imposés doivent être remplis